Petit Peuple : Pékin – Meng Duanmu : la terreur et la superstition

Pékin – Meng Duanmu : la terreur et la superstition

A 57 ans, Meng Duanmu (pseudonyme), fils du sérail, s’était fort enrichi dans sa fonction de général de l’Armée Populaire de Libération. Sous le soleil, il possédait des dizaines d’appartements de standing à travers le pays, ainsi qu’un palais dans son village natal, copie miniature de la Cité Interdite. Or un beau jour, sa fortune […]

1 Commentaire
  1. severy

    Bah! Comment peut-on s’en prendre à ce général dont la piété filiale est excessive (mais tout à son honneur, selon les valeurs traditionnelles chinoises) et les croyances vivaces alors que près de cent millions de pigeons croient (ou feignent de croire) en la sainteté du Parti et aux vertus sacrées de son représentant sur terre?

Ecrire un commentaire